Le futur retraité Martin et ses compatriotes remportent l’or en contre-la-montre

Mercredi 22 Septembre 2021

La dernière épreuve à se dérouler sur les routes entre Knokke-Heist et Bruges était le contre‑la‑montre par équipe en relais mixte. L'équipe de Tony Martin, qui a mis un terme à sa carrière aujourd'hui, l’a emporté. Lisa Brennauer, Lisa Klein, Mieke Kroeger, Nikias Arndt et Maximilian Walscheid lui ont offert un magnifique cadeau d’adieu.

Il restait un maillot arc-en-ciel à remporter entre Knokke-Heist et Bruges, ou plutôt : 6. Trois hommes et trois femmes ont défendu l'honneur de leur pays dans le contre-la-montre par équipe en relais mixte. Ce n'était que la deuxième fois que cette épreuve figurait au programme en 100 ans des Championnats du Monde Route UCI. Les Pays-Bas, champions en titre, pouvaient partir à la conquête d’un deuxième sacre, mais l'Allemagne, l'Italie et la Suisse figuraient également parmi les favoris sur la plage de Knokke-Heist.

Le premier meilleur temps a été réalisé par les États-Unis, mais ce fut de courte durée. Troisième en 2019, l'équipe du Royaume-Uni s'est imposée avec près d’une minute d’avance sur les États-Unis à l'arrivée à Bruges, avant d’être dépassée par la Suisse. L'équipe de Küng et Reusser a ainsi pris la première place provisoire du classement.

Le final promettait d'être palpitant. Vint ensuite le tour de l'équipe belge. Mais la joie fut de courte durée pour le public local. Les Belges n’ont pas pu faire mieux que la Suisse et le Royaume-Uni. Entre-temps, l'Allemagne, l'Italie et les Pays-Bas avaient entamé leur contre-la-montre par équipes.

L'équipe allemande de Tony Martin s’est sentie pousser des ailes pour la dernière course de leur leader. Martin, Arndt et Walscheid ont d'abord réalisé le meilleur temps sur la ligne d’arrivée, puis Kroeger, Brennauer et Klein ont maintenu l’avance. Portée par le tout récent champion du monde Ganna, l’Italie fit provisoirement mieux que l’Allemagne, mais Cavalli, Cecchini et Longo Borghini ont fini par craquer. Les Pays-Bas, grands favoris, n'ont pas réussi à battre le temps réalisé par les Allemands et ont dû se contenter de la deuxième place.

Tony Martin a ainsi pu terminer sa carrière en remportant le plus beau maillot du cyclisme.