Van Dijk décroche le deuxième titre de sa carrière en contre la montre

Lundi 20 Septembre 2021

Après un premier titre mondial en 2013, la Néerlandaise Van Dijk a de nouveau remporté le titre en contre-la-montre aux Mondiaux. Elle avait été devancée par la Suissesse Reusser aux championnats d’Europe, mais aujourd'hui les rôles se sont inversés. La championne olympique du contre-la-montre Van Vleuten termine à la troisième place.

Un parcours plat de 30,3 km entre Knokke-Heist et Bruges devait déterminer qui est la femme la plus rapide du monde. Mais le suspense n’a pas duré longtemps. L'ex-championne du monde néerlandaise Ellen Van Dijk a réalisé le meilleur temps dans tous les secteurs. Sur la ligne d’arrivée, elle a amélioré le meilleur temps de près de deux minutes. La concurrence n’était pas à la hauteur de Van Dijk, mais lorsque la championne d'Europe Marlen Reusser s’est élancée une heure plus tard, la Néerlandaise n’était pas à l’aise sur le hotseat.

Reusser fut la seule à battre le temps de Van Dijk au premier point intermédiaire. La Suissesse n’a pas faibli dans le deuxième secteur et était même plus rapide que la Néerlandaise. Mais la fin de parcours fut éprouvante. Reusser a finalement concédé 10 secondes à Van Dijk en fin de course.

Il ne restait à présent plus que la championne olympique en titre du contre-la-montre, Annemiek van Vleuten. Le temps de sa compatriote Van Dijk était inatteignable et elle n’a pas non plus réussi à devancer la Suissesse Reusser. Elle complète toutefois le podium avec une médaille de bronze.

Pendant ce temps, l’émotion était vive chez Van Dijk qui, après un premier titre mondial en 2013, remporte à nouveau le maillot arc-en-ciel. Cette victoire arrive à un moment très spécial, le 100e anniversaire des Mondiaux de cyclisme, mais aussi avec un beau record. Avec une vitesse moyenne de 50 km/h, jamais une femme n'avait roulé aussi vite lors des Mondiaux.