Les Championnats du Monde Route UCI 2021 sont là!

Lundi 13 Septembre 2021

Cinq jours à peine nous séparent du début des Championnats du Monde Route UCI 2021, qui se déroulent en Flandre. Dès samedi, la Flandre, berceau du cyclisme, sera plongée durant plus d’une semaine dans un état d’euphorie. Nous faisons à nouveau le point.

En 2018, lors des Championnats du monde de cyclisme à Innsbruck, l’asbl WK2021, en collaboration avec Belgian Cycling et le gouvernement flamand, a réussi à ramener les Championnats du monde en Flandre, pile 100 ans après les premiers Championnats du monde. Le moment idéal donc pour accueillir l’un des plus grands événements sportifs annuels dans notre région, le berceau du cyclisme.

« Il n’y a pas meilleur endroit que chez soi pour fêter un anniversaire important », déclare le ministre flamand des Sports Ben Weyts. « Nous sommes particulièrement fiers de pouvoir accueillir en Flandre le 100e anniversaire des Championnats du monde. La course fait son retour à la maison et nous allons transmettre notre amour pour le vélo et la course au monde entier : avec les Championnats du monde, mais également avec toutes sortes d’activités annexes axées sur le vélo. »

« Il n’y a pas meilleur moment que les Mondiaux de cyclisme pour montrer au monde entier notre magnifique région sous tous ses angles. L'amour pour la course est déjà présent chez les nombreux spectateurs. Après ces Championnats du monde, l’amour pour la Flandre sous tous ses angles qui nous rendent uniques au monde sera au moins aussi présent », explique la ministre flamande du Tourisme Zuhal Demir.

Programme

Samedi après-midi, le coup d'envoi du centenaire des Championnats du Monde Route UCI sera donné à Knokke-Heist. 140 enfants de 12 à 18 ans (issus de 70 clubs affiliés à Cycling Vlaanderen) présenteront un pays participant à ces Mondiaux sur le podium du casino avant de parcourir le parcours du contre-la-montre jusqu’à Bruges. Le ministre flamand des Sports Ben Weyts, Johan Museeuw (champion du monde en 1996) et Patsy Maegerman (dernière médaillée belge) donneront le coup d’envoi.

Du dimanche au mercredi inclus auront lieu les contre-la-montre, de la côte à l’art, avec départ (littéralement) sur la plage de Knokke-Heist et arrivée au cœur de Bruges. Les coureurs des contre‑la‑montre découvriront un parcours aussi lisse qu’un billard avec de nombreux longs tronçons où le vent pourrait aussi jouer un rôle. Ce seront donc des contre-la-montre pour les vrais spécialistes.

Les courses en ligne se dérouleront (pour la plupart des catégories) entre Anvers et Louvain. Le départ sera donné sur la Grand-Place d’Anvers, pour ensuite passer par Malines avant de rejoindre le Brabant flamand. Dans et autour de Louvain, le parcours comprendra deux boucles avec des ascensions qui se succèdent rapidement et qui rendront la course difficile. Ce seront surtout le Smeysberg (Huldenberg) et la Moskesstraat (Overijse) qui feront mal aux mollets. Au moment du sprint, une légère ascension sur les derniers 800 m attendra les coureurs à l’arrivée à Louvain à hauteur de la Parkpoort.

Fans et fan zones

Après un an et demi d’événements et de courses sans ou avec peu de public, tout le monde est impatient de pouvoir à nouveau venir soutenir les coureurs. Vous pouvez les encourager partout sur le parcours, même au départ et à l’arrivée et surtout dans les différentes fan zones.

Il existe des fan zones officielles dans chacune des quatre villes hôtes et dans les villages des Championnats du monde. À Knokke-Heist, vous la trouverez près du casino et à Bruges sur ’t Zand. À Anvers, une fan zone sera présente sur le podium de présentation sur la Groenplaats et à Louvain sur la Ladeuzeplein (avec la zone d’exposition attenante sur la Hooverplein) et à l’arrivée (sur la berme centrale entre la Naamsepoort et la Parkpoort). Il y aura également une fan zone sur le Smeysberg, sur la boucle flandrienne.

Chaque fan zone se situe le long du parcours, tout le monde y verra donc passer les coureurs. De grands écrans seront installés pour suivre la compétition, divers stands de boissons et de restauration, des toilettes et des animations sont prévus. Sur les podiums de départ, les coureurs seront présentés avant le départ de chaque course. Dans la fan zone de la Ladeuzeplein se trouvera une grande scène où les champions du monde recevront une cérémonie supplémentaire et où des animations seront organisées toute la journée avec des présentateurs et DJ de MNM.

Pour les visiteurs ayant des besoins spécifiques, l’organisation prévoit, en collaboration avec Inter, des endroits accessibles dans les zones de départ et d’arrivée des quatre villes hôtes. Nous prévoyons des places de parking à proximité, des plateformes surélevées, des interprètes en langue des signes, des écrans, des sanitaires adaptés et des bénévoles Inter qui assurent l’assistance aux visiteurs présentant un handicap. Tout le monde pourra ainsi profiter pleinement de cette fête du cyclisme !

Le parcours et les fan zones ne seront pas fermés et seront donc librement accessibles à tous les supporters. Il ne faudra pas de Covid Safe Ticket et il n'y aura pas d'obligation stricte du port du masque. Mais l'organisation et les villes comptent sur la responsabilité de chacun pour porter un masque dans les endroits très fréquentés (fan zones, podiums...), pour se protéger soi-même et les autres.

Dans les fan zones et tout le long du parcours, une attention particulière sera portée sur la réduction des déchets. Avec le slogan « Un vrai champion se met au vert », tous les fans et visiteurs des Championnats du monde sont encouragés à se comporter comme « un champion vert » et à veiller à ce que tout reste propre sur et autour du parcours. De plus, toutes les fan zones distribueront uniquement des gobelets réutilisables. Des centaines de green teams se chargeront sur place du nettoyage des sites événementiels.

Ces Championnats du monde sont en outre les tout premiers sans tabac de l’histoire. L’organisation, en collaboration avec le partenaire caritatif Kom op tegen kanker, a fortement mis en avant cet élément tout au long de la préparation des Championnats du monde et le fera également lors de l’événement. Ainsi, toutes les zones officielles (fan zones, espaces VIP, offices...) seront sans tabac.

Mobilité

L’organisation accorde également une grande importance à la durabilité sur le plan de la mobilité. Il est évident qu’il y aura une forte affluence dans les quatre villes hôtes. Le train et le vélo sont donc les moyens de transport recommandés. Des trains supplémentaires sont prévus et un tarif avantageux est d’application le week-end. De nombreuses gares aux abords des villes disposent de grands parkings pour ceux qui veulent s’y rendre en voiture.

Au total, 45 trains supplémentaires seront prévus, soit 120 000 places assises supplémentaires. Le dimanche 26 septembre, 29 trains supplémentaires circuleront et 75 000 places supplémentaires seront prévues en plus de l’offre existante.

Ne vous rendez pas sur le parcours en voiture. Si le train n’est pas une option, profitez des park‑and‑bike situées en dehors de la ville et continuez à vélo. Les villes regorgent de parkings à vélos supplémentaires.

Pour les personnes handicapées, des places de parking sont réservées sur les parkings et les campings-cars et autocars peuvent également se rendre à des endroits spécifiques, souvent via réservation sur le site officiel flanders2021.com. Si vous devez quand même vous rendre lors de la semaine des Mondiaux en voiture dans une des villes ou autour du parcours, utilisez Waze ou Google Maps. Ces applications affichent les dernières mises à jour des conditions de circulation.

Plus qu’une course

Les Championnats du monde s’adressent bien sûr aux amateurs de cyclisme, mais aussi à tous ceux qui veulent goûter à l’ambiance et ne pas manquer cet événement. En marge de la course, des dizaines d'activités se dérouleront dans les jours avant, pendant et après les Mondiaux.

À Knokke-Heist et à Bruges, le Flanders 2021 Ride aura lieu dès samedi : des balades à vélo pour les cyclotouristes et les familles sur différentes distances au départ d’un des deux endroits. Dimanche, juste avant le contre-la-montre des hommes élite, la Flanders 2021 Para-cycling Race se disputera également entre Knokke-Heist et Bruges.

À Louvain, ville d’arrivée des courses en ligne, il sera possible de pédaler le jeudi même sur le parcours lors du Flanders 2021 Ride (ici aussi, vous aurez le choix entre différentes distances). Si vous souhaitez en savoir plus sur l’avenir du vélo et du cyclisme, vous pouvez vous rendre à l’Innovation Hub au Musée M et les nostalgiques pourront revenir sur les 100 ans des Championnats du monde de cyclisme lors de l’exposition photo dans le bâtiment Cera.

Ceux qui le souhaitent pourront se rendre dimanche à Anvers au Flanders 2021 Ride, une activité parfaite à faire en famille. De nombreuses activités supplémentaires sont organisées dans les quatre villes hôtes, ainsi que dans les cinq villages des Mondiaux : Tervuren, Huldenberg, Overijse, Keerbergen et Damme.