Les coureurs et les fans connaissent désormais parfaitement les routes des Championnats du Monde Route UCI

Vendredi 24 Septembre 2021

Juste après la dernière reconnaissance officielle des coureurs engagés dès demain entre Anvers et Louvain pour les maillots arc-en-ciel sur route, c’était au tour des fans de cyclisme de s’élancer. Une Flanders 2021 Ride Leuven sold out a permis à quelque 3000 personnes de découvrir la boucle urbaine de Louvain et la Boucle flandrienne des courses en ligne des Championnats du Monde sur un parcours partiellement interdit aux voitures. Par une belle après-midi de fin d’été, les cyclistes amateurs ont pu parcourir 60 ou 100 kilomètres dans le sillage de leurs héros et futurs champions du monde de ce week-end.

Une foule de sportifs ont pris le départ entre 12h30 et 14h30 sur le site de l’OHL à Louvain. Dès le départ, ils ont découvert la boucle locale à Louvain, qui sera empruntée 8 fois dimanche par les hommes élite. Sans oublier un passage mémorable sur la ligne d’arrivée officielle des courses en ligne des Championnats du Monde Route UCI 2021.

Le Sint-Antoniusberg a fait souffrir et transpirer pour la première fois les amateurs de cyclisme. Avec un pourcentage moyen de près de 6 % sur 230 m, c’était la préparation idéale pour les ascensions suivantes que les participants de la balade ont affrontées : le Keizersberg (290 m – 9 % max – 6,6 % de moyenne), la Decouxlaan (975 m – 6 % max – 2,5 % de moyenne) et la Wijnpers (360 m – 8 % de moyenne avec un pic à 9 %). Après y avoir goûté, les passionnés ont poursuivi leur route vers l’appréciée, mais tant redoutée Boucle flandrienne.

Les nombreux sourires se sont rapidement transformés en grimaces de douleurs à l'entrée du Smeysberg. Sur les courses en ligne de vendredi, samedi et dimanche, cette côte promet également d'être l'un des juges de paix des Championnats du Monde Route UCI 2021. Il ne peut en être autrement, avec un pourcentage de 8,84 % sur 700 m et des pointes à 16 %. La Moskesstraat, qui se trouvait déjà 3 kilomètres plus loin pour les coureurs de la plus courte distance, n'a pas laissé le temps aux cyclistes de souffler, car elle présente également de hauts pourcentages, jusqu'à 18 %.

Après un virage en S éprouvant à Overijse, suivi de la Taymansstraat et de la Bekestraat pour clôturer le parcours, les amateurs de pavés ont dû faire un dernier effort. Fatigués mais satisfaits, ils ont pu poursuivre leur chemin vers le site de départ et d'arrivée sur le domaine de l’OHL. Ils ont pu profiter d’un rafraîchissement bien mérité, d’une douche ou d’une visite du Business Park. Les participants sont rentrés chez eux fatigués quelques heures plus tard avec un goodiebag rempli de chouettes gadgets et plein de souvenirs et de rêves des Mondiaux.