Per Strand Hagenes tient son rôle de favoris

Vendredi 24 Septembre 2021

La première course en ligne de ces Championnats du Monde Route UCI 2021 a été disputée. Après un dernier tour fulgurant, le grand favori Per Strand Hagenes s'est imposé chez les juniors messieurs. Le Français Grégoire et l’Estonien Mihkels complètent le podium à Louvain.

Il était environ 8h15 lorsque les coureurs ont pris la route à Louvain pour la première course en ligne de ces Mondiaux. Un petit-déjeuner copieux les attendait avec 8 tours de la boucle urbaine. Et ils avaient une faim de loup. Les 173 coureurs ont pris un départ très nerveux sur ce parcours de 121,8 km. Les grands favoris étaient le Norvégien Hagenes, le Belge Segaert qui s’illustrait devant son propre public et le Français Grégoire.

Dans une course nerveuse, un groupe de 3 coureurs a finalement réussi à s’échapper du peloton. Le Britannique Tarling, le Tchèque Kiadac et l'Allemand Luehrs se sont détachés et ont pris un peu d’avance sur un peloton qui a contrôlé la course et limité l'avance du trio de tête à maximum une minute. 

Dans le cinquième tour, les Français ont décidé de passer à l’action en imprimant un rythme soutenu pour reprendre les échappés. Les Français ont tout misé sur Grégoire et ont dicté la cadence dans le peloton, alors que les Norvégiens et les Danois perdaient quelques pions importants dans le peloton en raison de cette accélération.

Il ne restait plus que 17 kilomètres à parcourir lorsque les Français Gautherat et Le Huitouze, l'Allemand Schrag, l'Italien Belletta ainsi que le Britannique Pickering se sont détachés. Ils ont commencé le dernier tour en tête, alors que le peloton les suivait de près. Peu de temps après, ils ont été rejoints par les grands favoris Romain Grégoire et Per Strand Hagenes.

Avec trois coureurs dans le groupe de tête, la France avait clairement pris la course en main, mais c'était sans compter sur Per Strand Hagenes. Dans la Wijnpers, le grand favori norvégien a placé son ultime accélération. Avec moins d'un demi-tour à parcourir, il s'est lancé dans un solo dans les rues du centre-ville de Louvain.

© Kramon
© Kramon

Derrière Hagenes, le Français Grégoire a tout fait pour revenir sur l’homme de tête, mais il a dû se contenter de la deuxième place. La lutte pour le bronze s’est jouée au sprint. C'est l'Estonien Madis Mihkels qui l’a remporté et complète ainsi le podium. Hagenes a savouré son beau solo et devient le premier champion du monde norvégien chez les juniors messieurs.