St Raphaël: un apéritif savoureux avec une riche histoire cycliste

Mercredi 16 Juin 2021

St. Raphaël est l'un des fournisseurs officiels des Championnats du Monde de cyclisme en Flandre. Ce n'est pas un nom inconnu dans le monde du cyclisme, même s'il faut remonter dans le temps pour cela. Cette boisson française emblématique était le sponsor de l'équipe cycliste de St Raphaël dans les années 50 et 60. Et avec succès. 

Le parrainage d'équipes cyclistes par des entreprises extérieures à l'industrie du cyclisme n'était pas courant à l'époque. St Raphaël a franchi le pas et n'a pas été déçu du tout. Entre 1954 et 1964, l'équipe est devenue l'une des meilleures équipes cyclistes du monde. Le nom le plus célèbre de l'équipe française était sans aucun doute Jacques Anquetil. Maître Jacques a remporté trois fois le Tour de France sous les couleurs de l'équipe. Cela ne s'est pas arrêté là. Dans certains Championnats du Monde, plusieurs coureurs de l'équipe ont également joué un rôle de premier plan.  

Les Championnats du Monde de 1962 à Salo, en Italie, sur une distance de 296 km, devaient être un combat titanesque entre les deux grands rivaux de l'époque: Jacques Anquetil de St Raphaël et Rik Van Looy de Flandria-Faema. Aucun des deux hommes n'a gagné, mais c'est tout de même St Raphaël qui est sorti grand vainqueur. Le Français Jean Stablinski a remporté le titre mondial et l'Irlandais Seamus Elliott a complété la fête pour l'équipe avec une deuxième place.  

Un an plus tard, les Championnats du Monde se sont déroulés à Ronse. Les concurrents belges ont accepté de traverser les frontières de l'équipe en roulant pour Rik van Looy, mais un homme s'en moque. Dans un sprint chaotique du peloton après 279 km, Benoni Beheyt a franchi la ligne devant Rik Van Looy. St Raphaël a eu le troisième coureur de la journée dans ses rangs avec Jo de Haan.