Waregem 1957: les deuxièmes Mondiaux en Flandre

Vendredi 10 Septembre 2021

En septembre, les Championnats du Monde Route UCI 2021 débarquent en Flandre pour une édition spéciale. Le 100e anniversaire de cette lutte pour le maillot arc-en-ciel aura lieu lors de la septième édition des Mondiaux de cyclisme sur le sol flamand. Les six précédentes ont marqué la communauté des cyclistes. Aujourd’hui, nous allons vous parler des championnats de 1957, à Waregem.

Sept ans après Moorslede, la Flandre eut encore la chance d’accueillir les Championnats du Monde Route UCI, avec cette fois la ville de Waregem comme épicentre des festivités. Comme cela s’était déjà produit sept ans plus tôt, un Belge parvint à nouveau à décrocher le maillot arc-en-ciel à domicile. Cependant, la concurrence était bien plus rude au sein de l’équipe nationale qu’entre les différents pays.

Rik Van Steenbergen et Rik Van Looy étaient les deux figures phares de la sélection belge, mais ils ne s’entendaient pas très bien. Rik Van Steenbergen avait déjà remporté le titre de champion du monde à deux reprises, dont l’année précédente, en 1956, dans les rues de Copenhague. Entre-temps, il avait fêté son 33e anniversaire et il considérait le jeune Rik Van Looy comme une menace. En effet, le jeune coureur était arrivé deuxième, derrière Rik Van Steenbergen, deux ans plus tôt dans la capitale danoise. L’inverse aurait pu se produire à Waregem.

(c) Presse Sports
(c) Presse Sports

Les deux ténors avaient convenu la veille au soir de ne pas se battre l’un contre l’autre. Ils ne voulaient pas vivre un scénario dans lequel ils auraient tous les deux perdu dans leur quête de la victoire. Quand Van Looy s’échappa, Van Steenbergen tint sa parole ; il tenta d’abord un contre, mais en remarquant que le Français Bobet était dans sa roue, il ralentit.

Rik Van Looy et Marcel Janssens, qui avaient réussi à s’échapper, semblaient en bonne voie pour remporter le maillot arc-en-ciel. Toutefois, Janssens, qui s’entendait mieux avec Van Steenbergen, n’accompagna pas Van Looy, au grand dam de ce dernier. À l’arrière, Van Steenbergen avait entre-temps convaincu Fred De Bruyne de suivre quand même le duo de tête. Le ralentissement des échappés permit au groupe de Van Steenbergen de les rattraper. Tout se joua finalement sur un sprint, lors duquel Van Steenbergen fut le plus rapide. Van Looy arriva quatrième.

L’arrivée de cette édition des Championnats du Monde avait par ailleurs lieu dans le nouveau stade construit à Waregem. Ce lieu reçut ensuite le nom approprié de « Stade Arc-en-ciel ». À l’heure actuelle, il accueille encore le club de foot de Zulte Waregem.